Je vous invite à faire un voyage gourmand en Italie, notamment dans le Piémont qui se trouve au nord-ouest. Turin, sa capitale, n’est pas seulement connue dans le monde du football avec son club Juventus et dans la construction automobile avec Fiat. Elle est aussi un lieu de partage de savoir-faire et de goûts en termes de gastronomie.

La « carne » au premier plan

Dire que les Piémontais sont des carnivores, c’est un peu exagéré, mais c’est exactement la vérité. La « carne » ou la viande est presque toujours exigée dans les plats. Je vous conseille d’essayer la « carne cruda », cette viande de bœuf non cuite avec de l’huile d’olive, poivre, jus de citron et ail. Un autre délice, le « vitello tonnato », un morceau de veau que l’on fait mijoter au bouillon et qui est accompagné de mayonnaise. Enrichissez également votre voyage culinaire avec le « bollito misto ».

Une coupe de Vermouth

Il est impossible de visiter Turin sans déguster du Vermouth, inventé par le distillateur italien Antonio Benedetto Carpano. Il s’agit d’un vin blanc contenant de l’alcool et du sucre, mais aussi des herbes et épices comme substances aromatiques. Il titre de 16 ° à 18 °. Le Vermouth est connu mondialement à travers ses grandes marques comme Martini, Cinzano, Dolin et Gancia. Il accompagne souvent les cocktails et les buffets.

Du chocolat turinois pour ravir le palais

L’amour du chocolat en Turin date depuis l’époque d’Emmanuel-Philibert de Savoie, prince de Piémont. Faisant partie des grands groupes mondiaux dans le domaine de la chocolaterie et confiserie, l’entreprise Ferrero est célèbre grâce à ses produits emblématiques comme Nutella, Tic Tac, Mon Chéri et Kinder. Elle s’implante à Alba. L’incontournable « bicerin », une délicieuse boisson composée de chocolat, café et lait, est servie à table dans un verre.