Après un magnifique séjour à Athènes, me voilà en route vers de nouvelles aventures. Prochaine destination : Corinthe ! La ville est desservie tous les jours par de nombreux moyens de transport comme le train et l’autocar. Moi, j’ai choisi de louer une voiture, afin de tester la toute nouvelle autoroute du Péloponnèse. C’est parti, direction le nord par l’autoroute A75 pour Corinthe !

Le canal de Corinthe

On m’a toujours dit que lors d’un voyage en Grèce, le canal de Corinthe est un incontournable à voir. Après 70 km sur l’autoroute, voici le fameux canal. On remarque tout de suite une indication sur le meilleur point pour l’observer. Si vous avez le temps, il est possible de faire une petite croisière d’environ 1 h afin d’admirer l’immensité de cette voie d’eau. Sinon, vous pouvez aller à pied sur le pont qui relie les deux rives. En tout cas, c’est ce que j’ai fait, et je vous assure que c’est vraiment impressionnant.

La visite du Corinthe antique

Détruite en 1850, l’ancienne Corinthe existe encore aujourd’hui sous forme de ruines. De nombreuses ruines de la période romaine sont à y voir : le temple d’Octave, les ruines du temple d’Apollon, les ruines de l’Acrocorinthe… C’est parfait pour les passionnés d’archéologie, comme moi. Le site est ouvert tous les jours de 8 à 20 h en été et jusqu’à 15 h en hiver. Pour l’entrée, c’est 6 € par personne et gratuit pour les étudiants de l’UE ainsi que les moins de 18 ans. Il parait que c’est aussi gratuit tous les 1ers dimanche de chaque mois.

Retrouver la vie moderne dans la nouvelle Corinthe

À 3 km de l’ancienne Corinthe se trouve la nouvelle ville, splendide et toujours animée, avec son petit port, ses terrasses café, ses tavernes, ses supermarchés, etc. On peut dire qu’elle est assez commerçante, mais j’avoue que son intérêt est assez limité. On y rencontre pas mal de chats et chiens errants. Lors de mon passage, j’ai décidé de faire une visite du musée historique et folklorique qui expose vêtements, bijoux, broderies anciennes et outils traditionnels. Ensuite, j’ai profité d’une petite promenade au marché pour acheter quelques bricoles qui feront certainement de beaux cadeaux de retour.